Blog du Parti Socialite :

Amiens et Métropole Groupe PS

Tribune Groupe Communautaire de Gauche – Urgence sociale

Tribune à paraitre dans le JDA n°787 et à retrouver sur Amiens.fr

Urgence sociale

 24,2 % des Amiénois vivent en dessous du seuil de pauvreté: 40,6% des familles monoparentales, 42% des enfants, 35,2% des locataires. La commission d’attribution des aides d’urgence reçoit des dossiers de plus en plus nombreux qui  révèlent des situations de plus en plus dramatiques. 34% des 15-24 ans sont au chômage. 57,8% à Amiens Nord et à Etouvie! Sans réponse politique digne de ce nom, ces désespoirs sont le terrain favori des promesses sectaires du Front National. Celui-ci a fait « son miel » de l’afflux des réfugiés (16 à Amiens !) et les actes de barbarie que nous avons connus rendent son discours de haine plus audible auprès des populations. Mais ce ne sont pas les électeurs du FN qu’il faut combattre. Une promesse fallacieuse de dignité conduit parfois à un vote indigne. C’est le cas sur notre territoire. La priorité, c’est la dignité de nos concitoyens. Cela passe par l’emploi l’éducation, la culture, la citoyenneté et il est impensable que le budget ne se traduise pas en actions concrètes et transverses dans ces domaines. Les aides sociales ne sont pas une fin en soi, nous le savons, mais elles sont indispensables pour faire société. À l’heure où le département se désengage sur ce terrain, nous aurions souhaité voir un effort particulier sur le budget du CCAS. Dans ce contexte, les personnels communaux sont des repères indispensables du service public. Le moment n’est pas venu de réduire le nombre de ceux qui accueillent et agissent au quotidien pour aider les publics bien souvent les plus en difficulté. C’est dans les budgets que l’action politique prend corps, et le budget d’Amiens traduit une gestion à minima, qui ignore l’urgence sociale et les bouleversements que notre société a subis. Face aux difficultés que nous partageons toutes et tous, nous attendions de la majorité qu’elle fasse preuve d’une volonté politique forte dans ses choix.

 

 

Groupe Socialiste René Anger, Maryse Lion-Lec, Françoise Berger, Jean-Pierre Hadoux

+ d'infos